À la vôtre : l'Asie

Le voyage à Nantes commence le 15 juin mais cela m’a déjà donné l’envie de voyager au sein des boutiques nantaises et j’ai choisi de m’évader en Asie.

Au détour de la place Graslin, j’ai complètement craqué pour un bel objet de décoration qui nous vient de Chine. Oui c’est un collier, mais le nom réel est une Torque. C’est un collier que portent les femmes dans la tribu des Mio, aux portes de la Birmanie. Son prix n’est pas exorbitant pour une si belle pièce en argent massif puisqu’il coûte moins de 400 euros.
Tapis Mauvoisin – Place Graslin

Chez les Vagabondes, vous trouverez les sacs shopping hypra kitsch d’Inde que je présente sur le plateau. Ils ont délirant de couleurs, d’illustration et de pampilles !!!! Et les trousses assorties sont aussi super jolies. Sac à partir de 30 euros et pochettes 8,90 euros.
Vagabondes – rue de la boucherie à Nantes

La troisième adresse présentée est Zanéo, la maison du Japon ! Du chat Tama aux thés, en passant par les kimonos et les furoshiki… tout y est !!
Pour ce soir, c’est d’abord le chat Tama que j’ai voulu vous présenter. La légende du Maneki Neko dit que le chat sauva le seigneur Naotaka de la de la foudre en l’invitant à rentrer dans son temple. Depuis le chat est reproduit avec le bras articulé, tel que le seigneur l’avais vu….

Question thé japonais, Zanéo en connaît tout un rayon ! Ils sont élaborés par la créatrice Yuki sur Nagoya.

Ce soir, j’avais juste pris un petit échantillon de la gamme : lotus et mandarine (thé noir de cérémonie), thé noir de l’île d’Okinawa à base de rose et litchi, thé glacé vert à base de fruit du dragon, de mangue et d’orange sanguine.
Je ne pouvais pas passer à côté de l’éventail et de la boîte Bento, qui passe au micro-onde et au lave-vaisselle, pratique !!!!
Zaneo – rue des Carmes

Et mon dernier coup de cœur va à Ma Baita, et ses créations d’inspiration japonaise créées par des frenchies. Tout d’abord Madame Mo et ses petits rideaux, que l’on appelle des Noren (sur place vous verrez qu’il y a aussi des sacs en toile, des poupées en tissus, des petits carnets, des petits sachets qui sentent bon…. toute une gamme gaie et colorées si chère aux créatrices e Madame Mo)
Le modèle présenté est le Ginko, il coûte 28 euros – 46×86 cm et existe aussi en plus long et plus haut.
Pour peaufiner mon thème japonisant, je voulais aussi vous présenter les petites poupées en bois laqué Toa et Moa. Celles-ci sont à 19 euros pièce et il existe trois tailles et les lampes de Alexandre MS, en verre et tissu imprimé à 79 euros.
Ma Baïta – Place de la Monnaie

Voilà, vous savez tout !
Pour revoir la vidéo sur le site de Télénantes, c’est par ici ›››

Retour haut de page