Eco rénovation : une maison en ville

Cette maison sur deux niveaux a fait l’objet d’une réhabilitation lourde, avec un double objectif : l’utilisation de matériaux respectueux de l’environnement, et une consommation d’énergie minorée, pour un bilan carbone (ou rejet de CO2) le plus faible possible.
L’étude thermique réalisée par Nrgys Domotic a mis en avant l’intérêt de solutions multiples. Eau chaude et chauffage sont dissociés : ballon autonome en géothermie (5 fois moins de puissance consommée), chauffage par le sol à basse température produit par un aérotherme (ou pompe à chaleur) et cheminée à insert, dans le séjour. La ventilation à double flux complète le dispositif. L’isolation a été réalisée en chanvre, choisi pour ses qualités thermiques et phoniques exceptionnelles. L’eau de pluie, récupérée et filtrée, est utilisée pour les toilettes et le jardin.

Une maison qui vit et qui respire, conçue dans ses moindres détails, ou même certaines pièces du mobilier ont été réalisées par des artisans de la région.

La lumière naturelle avant tout
La maison est orientée au sud : en été, des toiles tendues évitent la surchauffe des baies vitrées. Les Velux®, au nord, amènent de la lumière et permettent la ventilation. Les puits de lumière, dans l’entrée et les parties aveugles, limitent la consommation d’électricité en journée. Le soir, l’éclairage du couloir par le sol se déclenche automatiquement ou manuellement.

Authenticité des matériaux
Bois français et peintures sans solvants à l’intérieur, douglas nature, zinc, aluminium anodisé et acier galvanisé pour l’extérieur : tous les matériaux utilisés répondent au même souci d’authenticité et de simplicité.

Une maison qui vit et qui respire, conçue dans ses moindres détails, ou même certaines pièces du mobilier ont été réalisées par des artisans de la région.

Par Anna-M. Mullan

Marc Lemière, architecte, Nantes. Contact : marc.lemiere@free.fr
Nrgys Domotic, à Carquefou : www.nrgysdomotic.fr
Le magazine des maisons écologiques : www.la-maison-ecologique.com