Le guide pour bien se parfumer

En ce début d’année, si nos yeux sont rivés sur l’audace dont fait preuve pour la dernière fois l’enfant terrible de la mode qu’est Gaultier en se prêtant à l’exercice de la haute couture avec une collection haute en couleur version recyclée, ils le sont aussi pour un tout autre mâle. Difficile d’ailleurs de ne pas tourner du regard tant cet homme-là s’affiche partout. En effet, Dior lance son nouveau parfum masculin et la publicité fait déjà tourner les têtes : une nouvelle mouture de son eau de toilette fétiche lancée sous la houlette du directeur artistique Hedi Slimane cette fois-ci. Et si Robert Pattinson, muse de la maison Dior, nous promet d’être notre homme (mais plus le même), une chose est sûre c’est sans doute l’art de se parfumer qui rendra votre homme irrésistible (à défaut qu’il se prénomme Robert). Parce que se parfumer ne relève pas du hasard, gros plan sur les clés pour bien vous parfumer

Les gestes à adopter pour bien se parfumer

Si le choix du parfum Dior notamment constitue la première étape dans votre parcours olfactif, vaporiser la fragrance est un art à maîtriser. Que vous soyez un homme ou une femme, l’art de se parfumer est une arme de séduction massive dont il vous faut maîtriser les codes. Gros plan sur ces astuces pour vous parfumer au quotidien, révéler votre identité avec subtilité et raffinement. 

Se parfumer : la bonne dose au bon moment

En matière de parfum, la première des choses à faire est de se parfumer peu. Inutile donc de vider votre flacon à chaque fois que vous souhaitez vous parfumer. En fait se parfumer et un peu comme consommer aujourd’hui : mieux vaut consommer peu et mieux. Alors si vous avez la gâchette facile, lâchez du lest, cela vous évitera de gaspiller inutilement votre fragrance préférée, mais aussi d’écœurer votre entourage. Bref, vous l’aurez compris, vous devez utiliser avec parcimonie et modération votre parfum. En matière de parfum, le raffinement et la séduction passent obligatoirement par la mesure.

Ensuite, pour éviter les mélanges d’odeurs et les haut-le-cœur, évitez de vous parfumer juste avant de prendre les transports. L’astuce est d’emporter votre parfum avec vous ou un échantillon et d’attendre d’être arrivé à bon port pour vous parer de ses notes aromatiques. Pour autant, que vous ayez choisi un lieu propice pour cela. 

Se parfumer : les bons endroits

Bien entendu, la première destination d’un parfum est la peau. Support physique par excellente, tout votre corps n’est pas à parfumer. Et pour cause, le parfum s’apprécie d’autant plus aux endroits où la chaleur se concentre. Les particules aromatiques délivreront tour à tour pleinement leurs notes que si vous privilégiez les zones pulsatiles telles que le cou, la nuque, les poignets, le décolleté ou encore l’arrière des oreilles. En marge, les articulations sont également des endroits parfaits à ne pas oublier. Pour autant, pour dégager une subtile odeur ne choisissez pas plus de deux points à pulvériser à moins que vous optiez pour la technique du nuage (qui consiste à vaporiser la fragrance devant vous et à passer au travers le nuage créé pour en être uniformément imprégné).

Bien entendu, rien de vous empêche de parfumer vos vêtements si la peau ne vous convient pas. Mais attention, là encore mieux vaut que vous respectiez certaines règles. Toutes les matières textiles ne retranscrivent pas de la même manière les notes aromatiques, c’est le cas notamment des matières synthétiques. C’est pourquoi mieux vaut parfumer vos vêtements s’ils sont en fibres naturelles. Ensuite, prenez garde à ne pas vaporiser de trop et à proximité au risque de tacher vos vêtements de manière indélébile. Il est également d’usage d’éviter les vêtements en soie, qui supporte très mal le parfum. Pour autant, que vous ayez pris soin de votre flacon.

Se parfumer : la bonne conservation

Produit délicat, le parfum est d’une extrême délicatesse. Pour conserver la quintessence des huiles aromatiques et essentielles qui composent votre parfum, mieux vaut en prendre soin. En effet, ces dernières peuvent vite se transformer en odeur nauséabonde. Pour conserver votre parfum dans des conditions optimales, conserver l’écrin qui renferme votre flagrance dans un endroit tenu à l’abri de la lumière directe (un endroit sombre), de la chaleur (à l’écart des rayons du soleil, d’un radiateur ou de toute source de chaleur), mais aussi dans un lieu dénué de variation de température. S’il convient de ranger certains produits de beauté dans le réfrigérateur, mieux vaut s’abstenir pour votre parfum. En somme, rien de tel qu’une pièce à température ambiante et constante. Ensuite, n’ouvrez votre flacon de parfum que lorsque cela est nécessaire, ne le secouez pas non plus (ce n’est pas une bouteille d’Orangina !) et conservez-le dans son carton d’emballage. Autant d’astuces qui vous permettront de profiter pleinement de votre parfum.