Les étapes pour fabriquer soi-même son scrapbook

Toutes les occasions sont bonnes pour fabriquer un scrapbook : une naissance, une fête d’anniversaire, un mariage, un enterrement de vie de garçon ou de fille… Cela vous semble difficile ? Un peu d’esprit créatif et le bon matériel, et voici les étapes à suivre pour réaliser de jolies créations que vous pourrez offrir avec plaisir !

Le matériel nécessaire pour scrapbooking

Commencez par rassembler le matériel dont vous aurez besoin pour votre création de scrapbook : photos, papiers imprimés, boutons, rubans, cabochons pour les décorer, ainsi que cutters, ciseaux et une machine de découpe pour le scrapbooking comme la Big Shot pour vous faciliter la tâche et réaliser des pièces impeccables avec des matrices originales. Variez autant que possible les papiers en les choisissant unis, imprimés et dans divers formats et matières. N’oubliez pas l’adhésif, les pochoirs, la règle en fer, la pince à gaufrer et le sous-main pour ne pas abîmer votre table avec les lames.

Choisir les photos

Rassemblez ensuite vos photos en choisissant celles qui correspondent à l’événement. Privilégiez les images qui sont plus nettes et expressives, avec un sujet que vous pouvez mettre en valeur : votre scrapbook n’en sera que plus intéressant. Selon leur nombre, il vous sera possible de confectionner une ou plusieurs pages, veillez à ne pas trop charger chacune d’elles. C’est surtout le cas si vous envisagez d’y ajouter quelques décorations. Pour un album de format A4, 1 ou 2 photos peuvent aller, plutôt 3 ou 4 si c’est pour un de 30 cm x 30 cm.

Choisir les papiers

Outre leurs matières et leurs motifs, les papiers doivent être de qualité archive ou garantis sans acide pour ne pas endommager les photos. Ils ne doivent pas non plus contenir de lignine. Privilégiez dans ce cas, ceux de Canson, sauf le noir, ou ceux de Clairefontaine, Fabriano… Pour vous en assurer, testez-les toutefois avec un stylo testeur de pH, bien que les résultats puissent varier selon la marque.

Recadrer les photos avec la machine à découpe

Découpez et recadrez ensuite vos photos à l’aide des matrices (dies) de votre machine à découpe en faisant en sorte d’y supprimer tous les détails inutiles. Évitez d’y laisser des traces de doigts : vous pouvez vous servir de gants, mais en porter vous semble compliquer les autres opérations, nettoyez doucement avec un chiffon doux les photos tachées. Les chutes vous serviront pour la réalisation de mosaïques, ou d’autres formes pour la décoration.

Faire le matting

Mattez ensuite vos photos, c’est-à-dire, placez chacune sur un papier de format plus grand, qui lui servira en quelque sorte de cadre. C’est là tout l’intérêt d’utiliser des matrices de découpe : vous êtes assuré d’avoir un résultat impeccable !

Choisissez-le uni ou imprimé, faites dépasser une bordure plus ou moins large : le but est de faire ressortir les détails de la photo. Vous pouvez même réaliser plusieurs mattings pour une seule photo, leurs différentes couleurs et largeurs peuvent s’harmoniser ou se contraster selon vos goûts. La machine à découpe peut aussi embosser ou gaufrer certains papiers pour de très jolis résultats.

Le journaling

Commentez ensuite une à une vos photos en y mettant un titre, une date ou un commentaire dans un style d’écriture fantaisiste. Vous pouvez cependant sauter cette étape pour ne pas trop charger votre scrapbook. L’essentiel est que les photos soient assez embellies pour attirer l’attention de l’audience ou de vos invités.

Coller l’ensemble

Fixez ensuite le tout avec de la colle après avoir essayé différentes compositions, et trouvez celle qui les met le plus en valeur. Travaillez page après page en veillant à l’épaisseur de l’album et à ce que les embellissements ne frottent pas les uns contre les autres (placer une feuille intercalaire entre chaque page peut s’avérer utile).

La couverture de l’album doit être en harmonie avec ce qui se trouve à l’intérieur : personnalisez au maximum si c’est pour offrir, par exemple en recouvrant intégralement la couverture de tissu ou de papier. Collez bien les bords et veillez à ce que rien ne dépasse ni ne plisse !