Mode : zoom sur le savoir-faire français

Dire que la France est un acteur incontournable dans le milieu de la mode serait un euphémisme. La France et la mode, c’est une longue histoire ancrée au cœur d’un savoir-faire ancestral. Elle est portée par Paris où se trouve le plus majestueux des salons de tissus dans le monde et la plus grande Fashion Week. Ce savoir-faire fait la fierté des Français qui sont de plus en plus nombreux à opter pour des produits de mode estampillés made in France. Qu’est-ce donc que le made in France ? Quelles valeurs et qualités véhicule-t-il ?

Made in France : de quoi s’agit-il ?

Si ce terme peut sembler banal et compréhensible, en substance, il cache une certaine complexité. Un produit made in France est un produit fabriqué en France, dira-t-on. Mais que se passe-t-il si un vêtement estampillé made in France a été conçu avec une soie venue d’Asie ?

D’un point de vue légal, on dira qu’un produit est made in France si un minimum de 45 % de sa valeur ajoutée a été produit en France. Cette notion est assez compréhensible lorsque le produit a été totalement conçu en France de la matière première à l’étape de finalisation (ce qui est assez rare dans l’univers du textile). C’est le cas par exemple de certaines marques d’écharpes et de foulards.

L’écharpe, un accessoire typiquement français

Lorsque vous portez une écharpe made in France, vous avez l’assurance d’avoir opté pour un accessoire qui a été conçu et finalisé en France. De cette manière vous réduirez votre empreinte écologique, tout en soutenant l’économie locale, le patrimoine et le savoir-faire à la française et serez assuré d’avoir un produit de grande qualité. Vous trouverez sur ce type de site des écharpes et foulards made in France déclinés en de multiples coloris et imprimés et de nombreuses matières selon vos goûts : acrylique, laine, polyamide, laine soie cachemire…

Cet accessoire d’ailleurs très tendance est particulièrement prisé en fin d’année où il apporte confort tout en sublimant le look. Elle assure en effet au-delà du glamour une protection contre le froid. Pour cela, il faudra apprendre à bien le porter. La tâche n’est guère difficile. Il faut en général :

  • Déplier l’écharpe sur toute sa longueur ;
  • L’enrouler autour de son cou ;
  • Le plier en deux parties symétriques ;
  • Réaliser une boucle d’un côté avec les deux pans de l’autre ;
  • Insérer dans la boucle les deux pans ;
  • Ajuster en serrant l’écharpe autour du cou.

Les écharpes made in France sont souvent issues d’un processus de fabrication maîtrisé que ce soit depuis l’étape du choix des fils au tissage, jusqu’à celle des finitions.

Quand le made in France subit un métissage

Les choses se corsent lorsque plusieurs pays interviennent dans le processus de fabrication. Dans ce cas, la mention « Fabriqué en France » sera valable à la seule condition que la dernière transformation substantielle ait été opérée en France. Un produit ayant subi ce genre de transformation n’est plus le même. L’étape de la transformation substantielle en mode est celle de la confection. Ainsi, un produit de mode dont la matière première ne provient pas de la France peut porter la mention made in France si sa confection a été réalisée dans ce pays.

Afin d’éclairer davantage les consommateurs sur l’origine des produits, différents labels ont été développés et font intervenir des organismes certificateurs indépendants. Il s’agit entre autres de :

Origine France garantie

Développé par l’association pro France en 2010, ce label prend en compte deux critères :

  • La moitié du prix de revient doit être obtenu en France ;
  • Les caractéristiques reconnues essentielles du produit doivent provenir de l’hexagone.

France terre textile

Ce label assure aux consommateurs et aux professionnels que 75 % du processus de production a été réalisé en France dans des conditions qui ne portent pas atteinte à l’environnement.

Entreprise du patrimoine vivant

Ce label fait la promotion des entreprises françaises au savoir-faire d’exception. Créé en 2006 par le Ministère de l’Économie des finances et de l’Industrie, il vise la protection du savoir-faire des filières d’excellence menacées.

Le made in France, le fleuron du savoir-faire à la française

Le made in France séduit de plus en plus les consommateurs français et d’ailleurs. En 2017 déjà d’après un sondage de l’IFOP, près de trois quarts (74 %) des Français seraient prêts à débourser plus pour des vêtements fabriqués en France.

Si le made in France connaît un succès grandissant en France, le reste du monde n’est pas en reste. Elles sont aujourd’hui nombreuses, les entreprises françaises de mode à valoriser leur produit et image à l’international grâce au made in France. Ainsi, Solstiss, l’entreprise établie à Caudry est celle qui a confectionné la dentelle d’une robe pour un mariage royal : celui de Kate Middleton et du prince Williams. Cette même entreprise s’est également illustrée dans la confection de costumes de films (Skyfall, Gatsby le magnifique…) qui ont été oscarisés en 2014.

L’extrême renommée du savoir-faire français lui permet d’être le leader du marché mondial du luxe avec de grandes marques qui savent allier esthétisme, exclusivité et raffinement.

Le secteur de la mode français, fort de sa grande renommée pèse 150 milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit plus que les secteurs automobile et aéronautique combinés.

Par ailleurs, ce savoir-faire unique attire chaque année des milliers d’étudiants étrangers à l’Institut français de la Mode de Paris. Les programmes largement encensés occupent le top du classement mondial The Business of Fashion. Ces étudiants aspirent à tirer profit du savoir-faire français et être au contact du nec plus ultra de l’univers de la mode.

Les qualités du savoir-faire français

D’un point de vue historique, le savoir-faire à la française véhicule des valeurs qui sont partagées en France et exposées au reste du monde grâce à la Ville lumière. L’honorable réputation de la mode française a été rendue possible grâce à des marques emblématiques qui jusqu’aujourd’hui ont conservé et aiguisé un savoir-faire unique.

Impossible de ne pas mentionner Hermès (1837), Louis Vuitton (1854), Balmain (1945), Dior (1947), ou encore Saint-Laurent (1961) qui habillent les stars du monde entier. Les produits et accessoires de mode de ces marques bénéficient d’une qualité de confection irréprochable avec des matériaux qui allient à la perfection finesse, durabilité, élégance, résistance et confort.

Il n’est alors plus surprenant que les Français veuillent soutenir ce savoir-faire en optant pour le made in France. Cet engouement est renforcé par la crise sanitaire actuelle et traduit un changement des habitudes de consommation. Il est motivé également par d’autres facteurs comme le soutien aux entreprises françaises, la préservation des emplois français et aussi la protection de l’environnement (par la réduction de l’empreinte carbone grâce au raccourcissement des circuits).

En définitive, le savoir-faire de la mode française, fruit d’une longue histoire est reconnu partout dans le monde pour sa qualité et son attrait indémodable. Exposé au monde entier grâce à Paris, un carrefour incontournable de la mode, il contribue sérieusement à l’économie du pays. Au nombre des produits légendaires caractéristiques de ce savoir-faire dans le secteur de la mode, on peut distinguer l’écharpe. Fluide, multi-matière et multi-design, elle demeure au cœur des tendances chaque fin d’année.

Retour haut de page