Plantes succulentes : comment les entretenir ?

Les plantes succulentes (aussi appelées plantes grasses) sont dans tous nos intérieurs ! Décoratives et faciles à entretenir, elles sont idéales si vous n’avez pas la main verte…

L’environnement idéal

Les succulentes poussent dans des régions arides où les pluies sont rares mais abondantes : pensez aux cactus du désert mexicain ! Elles stockent leurs réserves en eau et éléments nutritifs dans leurs tiges et leurs feuilles afin de résister aux périodes de sécheresse intense.
Les cactées et autres espèces de plantes grasses ont besoin de lumière toute l’année : on les place volontiers dans la cuisine, sur un rebord de fenêtre, et on n’hésite pas à les sortir aux beaux jours ! Il faudra cependant bien penser à les rentrer avant les premières gelées qui leur seraient fatales.
En hiver, elles se sentiront bien dans une pièce fraîche. Il s’agit d’une période de repos végétatif indispensable pour une floraison au printemps.

L’arrosage

Si ces plantes sont autant appréciées, c’est aussi pour le peu d’attention qu’elles nécessitent. Une consigne à respecter : mieux vaut un manque qu’un excès d’eau ! En période hivernale (d’octobre à mars), un arrosage tous les 1 mois et demi/2 mois suffira si elles vivent dans un intérieur chauffé. Vous pouvez même stopper complètement l’arrosage. Dès le printemps, vous pouvez reprendre un arrosage légèrement plus fréquent, toutes les trois semaines/1 mois.
Gardez un œil sur vos plantes : si elles se rident, cela signifie qu’elles ont besoin d’eau. Si au contraire, elles semblent se ramollir, c’est qu’elles ont été trop arrosées.

C’est le printemps : on rempote !

Tous les deux ou trois ans, le rempotage des succulentes est indispensable si vous souhaitez qu’elles se développent et prennent un peu d’ampleur. Pour cela, choisissez un pot d’un diamètre légèrement supérieur au précédent.
Le pot devra obligatoirement être percé : cela évitera que l’eau ne stagne, que les racines pourrissent et soient asphyxiées.
• Sortir la plante de son pot d’origine à l’aide de papier journal afin de ne pas se piquer s’il s’agit d’une cactée ;
• Enlever l’excès de terre sur les racines et laisser sécher le substrat ;
• Remplir 1/3 du pot de billes d’argile ;
• Disposer un fond de terreau spécial plantes grasses ;
• Placer la plante au centre du pot et combler l’espace autour de la motte à l’aide du terreau puis tasser légèrement.

L’aloe vera : une plante beauté

Vous avez choisi de cultiver un aloe vera ? Il nécessite un environnement lumineux mais craint les rayons directs du soleil. L’arrosage sera légèrement plus fréquent que pour une cactée : toutes les deux à trois semaines.
Cette succulente est particulièrement appréciée pour les vertus cicatrisantes de son gel et le soin qu’il apporte aux brûlures. Pour le récupérer, il suffit de couper une feuille à la base, de la séparer en petit morceaux et les couper dans le sens de la longueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 2 =