Quels sont les différents types de savon et comment les choisir ?

Au quotidien, le savon est un produit irremplaçable. De la lessive, aux soins pour le corps, l’utilisation de ce produit est devenue incontournable. De composition différente, chaque produit aura sa particularité. Ici, on vous dévoile toute la puissance et les bienfaits d’une utilisation journalière.

Les méthodes de fabrication

La différence majeure qui constitue les savons est définie par la nature de leur acide gras. Ainsi, les savons naturels seront constitués d’huile végétale ou animale. Le mode de fabrication se nomme la saponification et peut être réalisé à chaud ou à froid. Ce processus de création existe depuis des milliers d’années et a traversé les âges en s’améliorant grâce, notamment, aux avancées scientifiques. 

Nombreuses sont les histoires qui entourent Cléopâtre et son savon au lait d’ânesse aux vertus purifiantes et rajeunissantes. Cette méthode se perpétue aujourd’hui puisque vous aurez la possibilité d’utiliser des savons au lait de chèvre afin de bénéficier de tous les bienfaits et vertus liées à ce soin pour le corps.

Comment le choisir ?

La meilleure qualité pour un savon naturel est issue d’une saponification à froid. En effet, comme les huiles ne se chauffent pas, la conservation de leurs bienfaits n’est pas altérée. Ainsi, les vitamines, acides gras et autres antioxydants sont conservés. Le terme de savon surgras est alors applicable, puisque la glycérine n’a pas été retirée du savon contrairement à des produits plus industriels qui voient leur taux radicalement chuter. 

La glycérine est une huile qui favorise la restauration de la couche protectrice naturelle de la peau. Certains industriels n’hésitent pas à la séparer de leur savon afin de la vendre séparément, car très demandée dans les produits cosmétiques. La meilleure méthode restant celle du DIY, il est préférable de prendre le temps de s’intéresser à l’appellation surgras de certains savons, car ils sont souvent le signe d’un produit de qualité. Alors, liquide ou solide, lequel allez-vous choisir ?

Retour haut de page